mardi 30 mai 2017

#Législatives - Proposition n°16 - Défendre le compte pénibilité

facebook-18

Les droits de chacun à la retraite en prenant en compte les carrières longues, les périodes d’interruption professionnelle et la situation des femmes. Engager la réforme du RSI. Défendre le compte pénibilité. #Justicesocialedabord.

Posté par secret ps ctry à 23:33 - Permalien [#]
Tags :

Voulez-vous des députés pour soutenir M. Macron ou pour vous représenter ?

Dans ce nouvel épisode, Jean-Christophe Cambadélis, Premier secrétaire du Parti socialiste, rappelle que pour les citoyens l’objectif des élections législatives est d’élire des représentants et non pas seulement de donner une majorité au Président de la République.

L'Edito de Jean-Christophe Cambadélis #38 - Voulez-vous des députés pour soutenir M. Macron ou pour vous représenter ?

Posté par secret ps ctry à 06:56 - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 29 mai 2017

GRAVIR LA ROCHE DE SOLUTRE

rochesolutreDimanche 4 juin 2017, les amis proches de François Mitterrand et sa famille, graviront la Roche de Solutré. 

Du haut de son histoire séculaire, cette falaise tutoie les nuages et a vu défiler l’humanité, dans ses prémices, sa grandeur, ses pages sombres aussi.

Au pied, les vignes courent. Elles tracent le chemin du départ. Ce « camino » de l’ascension rituelle, François MITTERRAND l’a emprunté la première fois, en 1946, avec son beau-frère, Roger GOUZE. Du sommet de cet escarpement calcaire, Solutré s’offrait à eux en un spectacle magnifique. C’est alors qu’ils firent le serment, au lendemain de la Libération, de toujours gravir la Roche, le week-end de Pentecôte. Une heure pour atteindre l’extrémité, autant pour la redescendre.
 
Plus de vingt ans ont passé depuis la disparition de François MITTERRAND, mais le souvenir est là,  comme le parcours de son ascension à la tête du pays. Il ne fut ni pavé de roses par ses adversaires, ni rendu rectiligne par ses partenaires de gauche.

Au début de ce rituel, le cercle de fidèles se tenait limité à la famille et aux proches. Le magnétisme du pouvoir aidant, le Président, aux firmaments de sa carrière politique, suivi par son chien Baltique, l’était ensuite d’une cohorte de journalistes parisiens et de compagnons politiques.
 
Dans sa tenue décontractée, qui n’enlevait rien à la figure charismatique de l’homme de Château-Chinon, le gravissement était assuré d’un pas lent et mesuré. Donnant du « temps au temps », le Président laissait s’essouffler les pressés, avec la malignité d’un paysan sachant parfaitement que l’on ne monte pas la Roche à grandes enjambées.

solutre2Dans un silence propice aux respirations, il était, durant la route, taiseux comme peut l’être le Morvan, peu prodigue aux secrets. A son arrivée, il distillait alors les petites phrases et les bons mots, commentant les années passant, sa solitude aux lendemains de la déroute des législatives de 1986, son opposition au gouvernement Chirac. Mais aussi la vie qui passe, comme la Charente coule à Jarnac, charriant le passé.
 
Alors, que voyait François MITTERRAND, hormis le haut des cimes ? Les brumes du fond de Saône, la barrière du Jura, le vieux pays recru d’épreuves. L’avenir aussi, le sentiment profond de s’élever, dans une grand liberté intérieure, pudiquement partagée. De quelques gestes, expressions du visage, il balayait la France du regard. La France qu’il connaissait dans ses moindres recoins et avec laquelle, il épousait tous les contours de l’histoire.
 
Gravir Solutré aujourd’hui, c’est perpétuer le rituel Mitterrandien. C'est aussi retrouver la source qui a fait lever le ferment du socialisme, à la mine, à l’usine, aux champs et au bureau, pour le progrès et l’humain. C’est encore fouler la terre des Gaulois et des Résistants.
 
Rester attaché aux symboles, ce n’est pas se fondre dans la passé. C’est regarder droit devant, puisque en politique, il faut déjouer les impasses, les déviations, les ronces avec persévérance. C’est le message du Solutréen de Pentecôte, qui dans les obstacles et les embûches,  se souvenait que, « lorsqu’il y a une volonté, il y a un chemin ».

Posté par secret ps ctry à 10:41 - Permalien [#]
Tags : ,

#LEGISLATIVES - Proposition n°15 - Défendre le dialogue social et les droits des salariés

Pas de recours aux ordonnances et pas de recul des droits des salariés sur le code du travail et respect des partenaires sociaux et du Parlement; renforcement de la démocratie sociale dans l’entreprise : la moitié des membres votants dans les conseils d’entreprise pour les représentants des salariés.

 

twitter-17

 

Posté par secret ps ctry à 06:26 - Permalien [#]

dimanche 28 mai 2017

#LEGISLATIVES - Proposition n°14 - Pour investir en France, il faut réinvestir le projet européen.

Consolidation du pacte de sécurité européen contre le terrorisme imposé et engagé par la France, et Europe de la défense ; mobilisation pour un plan eu- ropéen d’investissements de 1 000 milliards d’euros consacré à la transition écologique et à la recherche; action forte de la France pour un pilier social protecteur pour les Européens et pour réviser la directive sur les travailleurs détachés pour lutter contre le dumping social ; engagement d’une initiative de la France pour l’indépendance énergétique de l’Europe ; gouvernance écono- mique de la zone euro ; lutte contre l’optimisation et l’évasion fiscales par une taxe sur les multinationales.

facebook-15

Posté par secret ps ctry à 21:25 - Permalien [#]

#LEGISLATIVES - Proposition n°13 - Pour la démocratie

Encourager la diversité des formes de consultation des citoyens, participation citoyenne à l’élaboration de la loi par l’usage du numérique, proposition de loi citoyenne examinée par session parlementaire; renforcement des droits et du rôle du Parlement (initiative de la loi, évaluation et contrôle des politiques publiques) ; évolution du mode de scrutin par l’introduction d’une part de pro- portionnelle ; reconnaissance du vote blanc et extension du droit de vote aux étrangers non communautaires pour les élections locales, qui existe déjà pour les ressortissants européens.

facebook-14

Posté par secret ps ctry à 06:23 - Permalien [#]

samedi 27 mai 2017

#LEGISLATIVES - Proposition n°12 - Développer tous les territoires et les services publics

Après l’augmentation des budgets de la politique de la ville et des dotations aux territoires ruraux, poursuite du déploiement du Schéma national des services publics afin de garantir partout l’accès aux soins, à l’éducation, à la sécurité, au numérique (mise en œuvre du Plan Très Haut débit) ; plus de justice sociale dans les impôts locaux et maintien des dotations pour les collectivités locales afin qu’elles investissent et garantissent les services de proximité ; fonds d’aide pour la revitalisation des centres-villes et des centres-bourgs ; mise en œuvre des engagements de la loi relative à l’égalité réelle en Outre-mer.

facebook-13

Posté par secret ps ctry à 20:22 - Permalien [#]

#LEGISLATIVES - Proposition n°11 - Étendre la Sécurité sociale professionnelle

Compte personnel d’activité (CPA) étendu ; volet revenu pour que personne ne vive avec moins de 800 par mois et dont les conditions seront à définir avec les partenaires sociaux ; fusion des minima sociaux pour créer une couverture commune ; investissement massif dans une formation mieux adaptée pour les jeunes et les demandeurs d’emploi peu ou pas qualifiés.

facebook-12

Posté par secret ps ctry à 06:03 - Permalien [#]

Journée nationale de la Résistance

JNRLe 27 mai 1943 avait leu la première réunion du Conseil national de la Résistance (CNR) dans l'appartement de René Corbin, au premier étage du 48 rue du Four à Paris. Délégué du Général de Gaulle, Jean Moulin souhaitait l’instaurer, dans le but d'unifier les divers mouvements de Résistance.

Sous sa présidence, le CNR a réuni les représentants des huit grands mouvements de résistance, des deux grands syndicats d'avant-guerre ainsi que les représentants des six principaux partis politiques de la troisième République.

Après la Libération, le programme d'action de la Résistance, connu sous le nom "Les jours heureux", paraissait en 1944 et conduisit à la mise en œuvre de réformes économiques, sociales et politiques, donnant la priorité à l'accès à l'éducation pour tous et posant les bases du modèle social français.

Il inspira également la rédaction du préambule de la Constitution de la quatrième République, qui fait partie des textes fondamentaux de notre droit actuel.

C’est pour cette raison que l’Assemblée Nationale a instauré le 27 mai comme Journée nationale de la Résistance. Elle s'est tenue pour la première fois le 27 mai en 2014.  Elle rappelle le courage, la défense de la République, le souci constant de justice, de la solidarité, de tolérance et de respect envers autrui. Enfin, elle invite les jeunes générations à connaître l’engagement des hommes et des femmes qui se sont levés contre l’occupant nazi et le régime collaborationniste de Pétain.

L’un des hommages les plus célèbres demeure le discours d’André Malraux, lors de l’entrée de Jean Moulin au Panthéon, le 19 décembre 1964 : « Aujourd'hui, jeunesse, puisses-tu penser à cet homme comme tu aurais approché tes mains de sa pauvre face informe du dernier jour, de ses lèvres qui n'avaient pas parlé ; ce jour-là, elle était le visage de la France... »

Nous pouvons dire aussi que les 80 parlementaires qui refusèrent de trahir la République le 10 juillet 1940 constituèrent ensemble, un acte de Résistance. Georges Rougeron, sénateur-maire socialiste de Commentry, lui même déporté, avait consacré plusieurs ouvrages sur le sujet : La Résistance dans l’Allier ou encore Vichy, Capitale. A relire sans modération puisque le passé éclaire le présent.

Vive la France Libre. Vive la République.
 

Posté par secret ps ctry à 06:00 - Permalien [#]

vendredi 26 mai 2017

#LEGISLATIVES - Proposition n°10 - Inclure les personnes en situation de handicap

Recrutement d’assistants de vie scolaire auprès des élèves en situation de handicap; revalorisation de l’allocation adulte handicapé; meilleure prise en charge de l’autisme.

facebook-11

Posté par secret ps ctry à 20:10 - Permalien [#]