lundi 19 février 2018

Comment fut assurée la sécurité du Président Mitterrand.

Capture d’écran 2018-02-19 à 06

Posté par secret ps ctry à 06:14 - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 12 février 2018

Fonction publique : le contre-sens et le mépris du gouvernement

care-3031259_640Au lendemain de mouvements sociaux dans les prisons, les Ehpad, la justice et à l’Université qui ont dénoncé des manques d’effectifs, le gouvernement annonce la suppression de 120.000 postes de fonctionnaires. Le Parti socialiste déplore la surdité de l’exécutif et sa réponse totalement hors-sujet aux revendications des  fonctionnaires.

Ces annonces s’ajoutent à la liste, déjà longue, des mesures qui frappent les fonctionnaires  depuis le début du quinquennat : gel du point d’indice, suppression des emplois aidés ; rétablissement du jour de carence ; report de la mise en œuvre du protocole PPCR ; non-compensation de la hausse de la CSG. Le Parti socialiste demande au gouvernement de mettre un terme au mépris avec lequel il traite les agents qui servent l’intérêt général au quotidien.

Si la fonction publique a besoin d’être réformée, cela ne peut pas se faire n’importe comment, ni sans respect et dialogue. Les agents ont montré depuis plusieurs années leur capacité à faire des efforts pour faire évoluer l’organisation et le fonctionnement de l’administration. Ce dont ils ont besoin aujourd’hui, c’est moins d’un plan social que d’un plan de formation pour les accompagner dans l’évolution des services à rendre à nos concitoyens.

La suppression de 120.000 postes de fonctionnaires ne manquera pas d’avoir des conséquences sur la qualité et l’accès aux services publics, notamment dans les territoires les plus défavorisés. Le gouvernement doit lever le flou et indiquer rapidement les services qui seront affectés par ces suppressions de postes. 

 
Le Parti socialiste s’oppose à cette politique qui loin de réformer l’État affaiblit la puissance publique en la vidant de ses missions. Ce n’est pas en précarisant le statut de la fonction publique, ni en opposant les agents titulaires aux contractuels que l’on prépare l’avenir. Le service public, auquel les Français sont attachés, mérite davantage d’attention et de considération de la part du gouvernement.

Posté par secret ps ctry à 20:37 - Permalien [#]
Tags :

Loi SRU : une ligne rouge à ne pas franchir

architecture-3123512_640(1)

Alors que des inquiétudes se font jour suite aux propos de Jacques Mézard, ministre de la cohésion des territoires, le Parti socialiste réaffirme son opposition à toute révision à la baisse des ambitions de la loi relative à la Solidarité et au Renouvellement Urbain (SRU). Au moment où nos concitoyens consacrent de plus en plus de leurs revenus à se loger, toute régression en la matière ne ferait qu’aggraver la situation du mal-logement.

Votée en 2000 sous le gouvernement de Lionel Jospin, la loi SRU a fait ses preuves. Elle a permis de construire 87.000 logements entre 2002 et 2004, 95.000 de 2005 à 2007, 130.000 de 2008 à 2010, 140.000 de 2011 à 2013 et 187.000 entre 2014 et 2016. Une évolution à la hausse qui montre l’efficacité de cette loi et son appropriation par des municipalités plutôt rétives à l’origine au développement du logement social.

Le Parti socialiste ne soutiendra par conséquent aucune disposition visant à trouver des accommodements avec les communes qui affichent depuis des années leur mauvaise volonté en matière de construction de logements sociaux.

La solution n’est pas dans la régression de la loi, mais dans son application. Depuis 2013, l’État s’est donné les moyens d’être plus ferme à l’encontre des communes carencées. Le gouvernement doit poursuivre cet engagement et appliquer les nouvelles dispositions adoptées lors du quinquennat précédent qui autorisent par exemple le quintuplement des pénalités financières ou la substitution du préfet aux maires récalcitrants à la construction de logements sociaux.

Le logement est une priorité de nos concitoyens et le logement social un outil dans la bataille du « logement pour tous ». Le gouvernement ne doit pas une nouvelle fois sanctionner le parc social. Il en va aussi du modèle de société que nous voulons construire ensemble.

Posté par secret ps ctry à 20:32 - Permalien [#]
Tags : ,

Apprentissage : le MEDEF a beaucoup obtenu, il devra beaucoup prouver

learning-3143687_640Enjeu majeur de l’accès à l’emploi et à la formation des jeunes, le Parti socialiste a pris connaissance des mesures annoncées par le Gouvernement concernant la réforme de l’apprentissage.

Il accueille favorablement les mesures destinées à améliorer la condition de l’apprenti, telles que la revalorisation de la grille de rémunération, la prime au permis de conduire et le renforcement de l’accompagnement. Il souhaite toutefois que ces mesures soient complétées par des dispositifs d’aides au logement ou à la mobilité, notamment dans les transports collectifs. Il restera vigilant sur les conditions de rupture des contrats d’apprentis dont les conditions sont assouplies et demande au gouvernement la mise en place d’un suivi des CFA au regard des nouvelles libertés qui leur sont accordées.

Si l’apprentissage est une voie d’entrée prisée sur le marché du travail, elle ne doit pas être réservée aux élèves les plus diplômés. Le Parti socialiste demande que les efforts engagés lors du précédent quinquennat pour démocratiser l’accès de tous les jeunes à l’apprentissage soient poursuivis et amplifiés.

Les mesures annoncées appellent néanmoins de la part du gouvernement des clarifications sur plusieurs points. La première concerne l’articulation entre l’apprentissage et les lycées professionnels, la réforme ne devant pas conduire à une disqualification du lycée professionnel, déjà perceptible avec le plan étudiant. La seconde concerne le risque, légitimement pointé par Régions de France, d’une fracture territoriale consécutive à l’inorganisation des branches professionnelles à l’échelle locale.

Enfin, le Parti socialiste rappelle que cet effort en faveur de l’apprentissage, pour réussir, devra pouvoir compter sur la mobilisation des organisations patronales. Celles-ci, le Medef au premier chef, voient toutes leurs revendications reprises : responsabilité des branches professionnelles,  temps de travail des apprentis mineurs porté à 40 heures dans certains secteurs comme le BTP, élargissement des horaires de travail de nuit dans la boulangerie et la pâtisserie,…

Le Medef a beaucoup obtenu, il doit à présent beaucoup agir pour encourager et développer l’apprentissage. Le Parti socialiste y veillera.

Posté par secret ps ctry à 20:30 - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 7 février 2018

Alain LE CARO, ex-patron du GSPR en dédicace à Commentry

A l’invitation de la Section du PS de Commentry, Alain LE CARO tiendra une conférence puis une dédicace de son livre “Les Mousquetaires du Président”, le samedi 17 février 2018, à partir de 14h30, au local du PS, 12 rue Henri Barbusse à Commentry.

Créateur du GSPR, le Groupe de sécurité de la présidence de la République, Alain LE CARO raconte dans son ouvrage écrit avec la collaboration du journaliste de France Info Gilles HALAIS, l’histoire d’une aventure humaine et professionnelle dans l’ombre du président François MITTERRAND.

Ces mousquetaires ne sont pas quatre, mais une soixantaine d’hommes dans le "secret des Dieux", au cœur de la sécurité du premier personnage de l’Etat. Leur mission : préserver la vie du Président et celle de ses proches.

 

PSLECAROINVITATION

 

Posté par secret ps ctry à 19:28 - Permalien [#]

Commentry : SOLAL conjugue humanité et solidarité

Capture d’écran 2018-02-07 à 16

Posté par secret ps ctry à 16:52 - Permalien [#]

Transports dans l’Allier : où en sommes nous ?

 

trainA la suite de la publication du rapport du Conseil d’orientation des infrastructures remis à la Ministre des Transports, il apparaît nécessaire de porter quelques remarques qui intéressent directement le Département de l’Allier. Il est à noter en préambule, que les récentes assises de la Mobilité organisées à Montluçon n’ont eu aucun impact sur le présent rapport. Sa méthode tout comme ses conclusions n’ont été d’aucune utilité.

 

Ensuite, le report de la ligne à grande vitesse Paris-Orléans-Clermont-Lyon qui a suscité la désapprobation de la droite, ne constitue pas une mauvaise nouvelle pour notre Bourbonnais à condition que les 2 lignes ferroviaires (Montluçon-Paris et que Moulins-Paris) d’accès à Paris soient fonctionnelles, rénovées, dotées d’un matériel roulant de dernière génération, qui éviterait pannes et retards à répétition.

 

Tant pour la ligne Montluçon-Paris et que Moulins-Paris, nous constatons, malgré des opérations régulières de rénovation menées, un parc de matériel très largement vieillissant et qui ne répond pas plus aux besoins des usagers. Sa vétusté entraîne régulièrement des problèmes de fiabilité et de performance.



Par conséquent, il serait nécessaire :

 

  • De renouveler le matériel roulant de la ligne Clermont Fd-Paris, d’étudier la qualité des infrastructures afin de rénover les voies si nécessaire, pour diminuer légèrement le temps de parcours, si la sécurité le permet. Revoir les horaires en permettant pour le premier train de la journée, d’arriver en gare de Bercy, avant 9h.

 

  • De renouveler le matériel roulant Montluçon-Paris en affectant une locomotive prenant en charge un dispositif de basculement sur les tronçons non électrifiées, vers une motorisation hydrogène. (motrice bimode). Par ailleurs, améliorer les amplitudes Bordeaux-Montluçon.

 

  • De cesser toute étude locale d’une réouverture de la ligne Montluçon-Moulins, inapte à l’usage sur la moitié de l’itinéraire (voies supprimées, gare fermées, etc.), dont les enjeux ont déjà été évoqués dans les années 70, lui préférant une desserte par bus qui donne satisfaction.

 

  • De préserver la liaison Montluçon-Commentry-Gannat qui a bénéficié d’une mise en conformité et d’une restauration récente à l'initiative du précédent gouvernement et des socialistes de Commentry.

 

shutterstock_180930332S’agissant enfin de la route Centre Europe Atlantique (RCEA) en Allier, celle-ci assure une fonction de transit à longue distance majeure tout en offrant une desserte fine des territoires traversés. Un aménagement généralisé en 2X2 voies est aujourd’hui recherché sur la portion Montmarault/Digoin, par recours à une concession autoroutière.

Déclaré d'utilité publique par décret du 20 avril 2017, le projet continue par la procédure de sélection du concessionnaire désormais engagée. Les sections déjà à 2x2 voies seront mises aux normes autoroutières. L’itinéraire devrait être opérationnel dans son globalité en 2022, avec une gratuité pour les usagers locaux.

Posté par secret ps ctry à 14:42 - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 31 janvier 2018

Logement : là encore, le gouvernement doit sortir du double langage

logo_fondation_abbe_pierre

Le 23e rapport annuel de la Fondation Abbé Pierre rappelle que 4 millions de personnes restent mal logées en France et dresse un réquisitoire contre la politique du gouvernement qui fragilise le modèle de protection des Français.

A son tour, la Fondation dénonce le double langage d’un gouvernement qui d’un côté lance un plan quinquennal pour le « logement d’abord et la lutte contre le sans-abrisme » mais de l’autre diminue de 9,8 % le budget consacré au logement – de 18,3 milliards d’euros en 2017 à 16,5 milliards en 2018.

Une politique gouvernementale marquée en outre par son injustice sociale puisqu’elle s’attaque massivement aux mécanismes de protection de nos concitoyens les plus fragiles avec la baisse des APL et des ponctions financières  sur les organismes HLM qui ne feront qu’aggraver le mal-logement dénoncé par la Fondation.

La publication de ce rapport s’inscrit dans un moment d’inquiétude : alors que 2017 marque un nouveau record dans le choc d’offre engagé sous le précédent quinquennat (497.000 autorisations de logement et 420.000 mis en chantier, soit respectivement +8% et +15% par rapport à 2016), les indicateurs sont en net recul sur le dernier trimestre de l’année (-4% et -3%) et font craindre une inversion de l’effort.

Le Parti socialiste appelle le gouvernement à hisser le logement et la qualité de l’habitat au cœur de ses priorités politiques et à poursuivre et amplifier avec tous les acteurs  la bataille du « logement pour tous ».

Posté par secret ps ctry à 17:01 - Permalien [#]

mardi 16 janvier 2018

Changer le nom du PS ?

François MITTERRAND donne son avis sur un possible changement de nom du Parti socialiste.  Il n'en est pas question ! Voici l'interview qu'il donne à Arlette CHABOT : " Il ne faut pas avoir peur de ce que l'on est. Il ne faut pas craindre son histoire. Il faut avoir confiance en son avenir. Cela représente une telle somme de sacrifices et d'idéal. Pourquoi laisser cela au bord de la route ? ".

 

François Mitterrand "Changer le nom du PS ?" | Archive INA

Posté par secret ps ctry à 09:40 - Permalien [#]

samedi 13 janvier 2018

2018 : des voeux de combats !

P1080167

Les Socialistes de Commentry/Montmrault étaient réunis ce vendredi 12 janvier 2018 pour présenter leurs voeux aux militants et à la population. Dans son intervention, le secrétaire de section Cyrille Darrigade a développé trois partie. La situation internationale et européenne avec l’axe USA-Russie-Corée du Nord inquiétant sur le plan de la paix dans le monde. Une surenchère sur fond de crise militaire qui appelle un désarmement nucléaire et une résolution pacifiste et internationaliste des conflits.

 

Il évoquait aussi la situation des migrants dans le monde : une crise humaine, géographique et politique au conséquences multiples sur laquelle l’Europe doit se prononcer plus fermement et garantir les droits fondamentaux. L’Europe ensuite, confrontée aux montées des populismes et la nécessité de donner une constitution politique au 26 afin de réaliser l’harmonisation par le haut et tendre vers l’Europe sociale.

 

Sur le plan national, le constat d’un socialisme absent du second tour de la Présidentielle, d’une majorité insolente de la LREM à l’Assemblée comme l’était jadis ce que l’on appelait “l’Etat RPR”. Une politique “de droite et de droite” où “les pauvres encore plus pauvres à cause de la crise et les riches encore plus riches à cause de la crise”. Des réformes qui n’assurent pas la justice sociale : suppression ISF, rabot du budget de la sécurité sociale, cure d’austérité à l’hôpital public.



Sur l’avenir du Parti Socialiste, une clarification est désormais nécessaire. “Nous sommes dans l’opposition, pas de place à l’hésitation suite aux 8 mois de la nouvelle majorité. Si nous ne sommes pas pour cette rupture, alors nous ne sommes plus socialistes.” a t-il rappelé. La reconstruction du Parti de Jaurès, Blum et Mitterrand sera lente et progressive si le Congrès permet de revenir aux fondamentaux. De s’adresser à nouveau à celles et ceux qui sont la majorité sociologique du pays.

P1080164

Quant à l’action des socialistes de Commentry/Montmarault, elle a été multiple durant ces 2 ans et demi : journal, blog, manifestations Fête de la La Commune, Expo F.Mitterrand, cérémonie des déportés, débat Made in France, débat Laïcité, débat liberté d’expression avec expo de dessins, contribution à toutes les campagnes électorales, etc. Réunions de section et de bureau ont rythmé ces 27 mois.  

 

Aux interrogations suscitées dans nos rangs sur la section, la réponse fut claire : “une section et une seule, qui s’est fixée pour ambition de peser sur les prochaines municipales, scrutin de la reconquête pour l’ensemble du Parti”. S’agissant des municipales de 2020, brocardant le bilan du Maire sortant, le secrétaire de section a insisté sur la nécessité de l’Union de la Gauche devant les conseillers municipaux de “Commentry pour tous” qui nous ont fait l’amitié de leur présence.


Enfin, l’échange des voeux 2018, pour lutter encore plus contre les injustices, la pauvreté, les enjeux climatiques, et retrouver plus de fraternité en France comme dans notre Parti. La soirée s’est achevée par le partage du buffet réalisé par les camarades et sympathisantes de la section. Merci à eux pour cette belle initiative réussie et savoureuse ! Du fond du coeur, belle et heureuse année 2018 à vous !

P1080163

Posté par secret ps ctry à 14:07 - Permalien [#]
Tags : ,